Hi, How Can We Help You?
La salle des thèses d'Orléans

La SAHO

Fondée en 1848, reconnue d'utilité publique en 1865, la Société Archéologique et Historique de l'Orléanais (SAHO) a pour vocation d'étudier le patrimoine archéologique, historique et architectural de l'Orléanais. Elle fait connaître ses travaux au cours de ses séances le 2e vendredi de chaque mois, de septembre à juin, à 18h, à la Salle des Thèses, rue Pothier. Elle publie ses travaux dans un Bulletin semestriel illustré (Bulletin de la Société Archéologique et Historique de l'Orléanais, BSAHO). Elle organise également des conférences publiques, des expositions et des excursions.

Les jours de séance, la bibliothèque de la SAHO est ouverte à tout public de 14h 30 à 17 h 45. Les responsables vous y attendent également.

Prochaine conférence - 

Vendredi 8 février 2019 - 18h Jeanne d’Arc par Louis-Maurice Boutet de Monvel à travers la presse américaine - Fin XIXe début XXe siècle. par Virginie Chevalot - Centre Jeanne d’Arc Orléans

En 1896 paraît l’album Jeanne d’Arc du peintre illustrateur Louis-Maurice Boutet de Monvel originaire d’Orléans. Le succès éditorial est retentissant tout comme pour sa version en anglais l’année suivante en 1897. Boutet de Monvel, connu outre Atlantique pour ses illustrations de livres pour enfants, a fait l’objet d’articles dans la presse américaine intéressée par cet artiste français depuis quelques années déjà. Les expositions successives de son œuvre peinte et illustrée qui vont se dérouler aux Etats-Unis à partir de 1899 sont autant d’occasions de rédaction d’articles sur l’homme et particulièrement sur son travail relatif à Jeanne d’Arc. lls dévoilent une curiosité mêlée d’admiration pour l’héroïne et la reconnaissance d’un artiste dont les œuvres majeures sur Jeanne d’Arc sont depuis lors propriétés d’institutions américaines.

Retenez la prochaine séance du 8 mars 2019 

Assemblée Générale
Remise du Prix Hamel 2018
suivies de la conférence de Jean Nivet :

« À propos d’un monument disparu. La participation des
Gardes nationaux d’Orléans aux journées de juin 1848 »

Pot de l’Amitié